Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

Les aquifères karstiques littoraux du Levant (Syrie, Liban) et leur décharge en mer

Congress: 2008
Author(s): Michel Bakalowicz, Abdul-Rhman Al-Charideh, Walid Al-Fares, Pascal Brunet, Nathalie Dörfliger, Ahmad El-Hajj, Massaad El Hakim, Perrine Fleury, Bassam Kattaa, Wajdi Najem, Jean-Luc Seidel
Michel BAKALOWICZ (1), (2), Abdul- Rhman AL-CHARIDEH (3), Walid AL-FARES (3), Pascal BRUNET (1), Nathalie DÖRFLIGER (4), Ahmad EL-HAJJ (2), Massaad EL HAKIM (2), Perrine FLEURY (4), Bassam KATTAA (3), Wajdi NAJEM (2), Jean- Luc SEIDEL (1) (1) HydroSciences Montpellier (2) CREEN-ESIB (3) AECS (4) BRGM
Poster:
AbstractL’existence de sources sous-marines tout au long des côtes syro-libanaises est connue depuis l’Antiquité. Les quelques études récentes n’ont pas apporté d’information fiable sur les volumes d’eau douce se déversant directement en mer, ni sur l’origine et le fonctionnement de ces aquifères carbonatés littoraux. Les travaux réalisés dans le cadre du projet européen MEDITATE (PL 509112, FP6-2002-INCO-MPC-1) ont permis d’une part de faire une synthèse des connaissances sur l’ensemble de cette décharge d’eau douce en mer le long des côtes du Levant, d’autre part d’étudier plus particulièrement le fonctionnement des sources de Baniyas (Syrie) et de Chekka (Liban). Dans tous les cas, il s’agit de l’émergence d’eau douce à saumâtre circulant dans des aquifères calcaires très karstifiés. Les réseaux de drainage karstique aboutissant en mer se sont très certainement mis en place au cours de la crise messinienne de salinité, lorsque le niveau marin était au moins 1000 m sous le niveau actuel, en relation avec le creusement de vallées. Ensuite au cours du Plio-quaternaire, ces vallées ont été comblées, au moins en partie, par des sédiments marins, les argiles bleues du Zancléen, surmontés de formations alluviales, et par des épanchements basaltiques, comme dans le golfe de Baniyas. Les émergences sous-marines correspondent soit à des dépressions d’origine karstique au fond de paléo-vallées, comme à Chekka, soit au travers du recouvrement basaltique rendant localement captif l’aquifère littoral. Le monitoring des sources de Chekka et de Baniyas, dont les résultats ne seront pas présentés en détail, permet de proposer des schémas de fonctionnement des aquifères littoraux, plus particulièrement au voisinage de la côte. La détermination des relations entre l’eau douce et l’eau de mer dans les conduits karstiques permet de poser de manière objective la question de l’exploitation de cette ressource non conventionnelle. En particulier, l’éventualité d’un captage sous-marin sera discutée.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin