Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

Développement d'un outil d'analyse évenementiel adaptée à la lecture de la dynamique d'une crue éclair

Congress: 2008
Author(s): Emma Haziza, Sophie Sauvagnargues-lesage, Michel Desbordes


Keyword(s): crue éclair, base de donnée, retour d'expérience, interface logicielle
AbstractRevenir sur un événement extrême comme un épisode de crue rapide, encore dénommé “crue éclair”, afin de mieux l’appréhender et le comprendre, ne prend de sens pour l’aide à la décision que lorsqu’il est analysé dans son ensemble. Des démarches d’analyse scientifique sont ainsi entreprises sur ces événements, afin d’en extraire des caractéristiques communes (Lorenz, 1969 ; Duband, 1970, Bontron, 2004). Ces initiatives constituent des pistes de recherche pour révéler des paramètres clés pouvant contrôler la dynamique de ces structures (formation, déplacement, trajectoire, etc.). En sciences humaines et sociales, les recherches réalisées après chaque catastrophe permettent, là encore, de retrouver des caractéristiques semblables d’un événement à l’autre. Il s’agit en règle générale d’éléments issus de défaillances de systèmes organisationnels, impliquant le plus souvent un facteur humain, que de caractéristiques intrinsèques à la prévision technique quantitative des phénomènes. Cependant, face à des réponses hydrologiques totalement variables, il semble difficile d’appliquer une démarche comparative globale. Au regard de ce qui peut se faire dans d’autres domaines, le Retour d’EXpérience (REX) représente un cadre intéressant pour la mise en œuvre d’une démarche d’analyse. Celui-ci permet l’analyse d’une situation passée, par une reconstitution de l’événement à partir d'un ensemble des paramètres. Sa mise en œuvre systématique semble essentielle pour comprendre les différents mécanismes d’une crise mais elle nécessite la définition d’une trame commune pour tous les acteurs de la crise, afin que l’ensemble des données soient utilisables pour des analyses futures. La centralisation de ces données est donc dans ce cas tout aussi primordiale. La solution envisagée afin de mettre en évidence les paramètres aggravants liés à ces phénomènes de crues éclair a été de développer une grille d’analyse événementielle. Celle-ci repose sur une base de données reliée à une interface graphique d’acquisition accessible directement depuis le web. La structure d’acquisition des données proposée ici vise à tirer profit des retours d’expérience, en se fondant sur une analyse des données collectées et une validation sur des événements passés, afin de confirmer les paramètres clés choisis, les modes d’articulation proposés et les choix d’aide à la décision envisagés. L’objectif est d’analyser la dynamique d’ une gestion d’événement dans le temps en intégrant certains aspects clés dépendant des relations entre acteurs. Cette méthodologie d’analyse spatio-temporelle doit aboutir à différents objectifs. Parmi ceux-ci, le premier est de constituer une base de connaissance sur les seuils pluviométriques ayant par le passé engendré des réponses hydrologiques extrêmes, que ce soit en termes d’inondation par ruissellement ou par débordement des cours d’ eau. L’outil informatique développé permettant la saisie des données dans la base s’adresse avant tout à des non informaticiens. Pour ce faire, il a été élaboré en mettant l’accent sur l’information essentielle, en essayant de guider l’utilisateur dans la saisie et la consultation des données. Les différents utilisateurs sont principalement, soit des chercheurs, intéressés par le déroulement de la dynamique de ce type d’événement, soit, des gestionnaires du risque souhaitant s’informer sur des faits précis. Parmi les perspectives possibles envisagées, une adaptation de ce type d’outil en cellule de crise serait envisageable, non plus pour réaliser une analyse spatio-temporelle d’événement passé, mais pour permettre un suivi en temps réel de la situation phénoménologique dans l’espace, par le biais d’une application web, la disponibilité de l’information accessible directement sur Internet pourrait ainsi permettre d’ augmenter l’interopérabilité des services de gestion de crise.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin