Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

Boire ou manger? Boire et manger. Vers une gestion intégrée du Kapilaler de Klaten

Congress: 2008
Author(s): Robin Bourgeois, Jean Marie Lopez, Hendri Sosiawan, Budi Kartiwa
Robin Bourgeois, Economiste Agricole Jean Marie Lopez, Agronome

Keyword(s): integrated management, water conflict, agriculture, modeling, Indonesia, participatory research
Article:
AbstractIntroduction La situation conflictuelle autour du site d’exploitation de la société Aqua à Klaten, Indonésie s’inscrit dans une problématique d’accès à l’eau de la population agricole, largement instrumentalisée politiquement. Le manque d’eau en saison sèche est un phénomène récurrent depuis dix ans dans la partie aval de la zone et interdit ou limite une troisième campagne de culture. Le postulat d’un lien entre l’exploitation des eaux souterraines profondes par Aqua et cette raréfaction des ressources en eau a reçu une large audience, alimentant une argumentation simple, radicale et identitaire mais dénuée de fondement scientifique. Les acteurs impliqués reconnaissent néanmoins que la dégradation des conditions d’exploitation et de maintenance du réseau d’irrigation est liée à la réforme plus générale de la gestion de l’eau sur les périmètres irrigués. Le remplacement des systèmes traditionnels villageois par les associations d’ usagers s’est accompagné d’une diminution de la capacité de coordination entre les acteurs, de la dilution des centres de décision et d’une forte baisse de l’efficience du réseau. Objectif L’objectif du travail entrepris est d’améliorer les conditions d’accès à l’eau dans les zones les plus touchées. Cet objectif se décline sous les formes i) du développement d’une vision commune de la problématique et des solutions envisageables et ii) d’un accompagnement pour la co-construction et la mise en œuvre d’opérations pilotes dans le cadre de cette vision. Méthodes La question de la légitimité de l’intervention de chercheurs a fait l’objet d’une approche spécifique par un processus itératif de concertation avec les acteurs impliqués. Il s’appuie sur des forums multi- acteurs, lieux d’interactions pour échange d’informations, débat et décision. Le travail de recherche s’appuie sur un diagnostic multi-disciplinaire en articulation avec ces forums pour clarifier la problématique de la gestion de l’ irrigation et de la dégradation des conditions d’accès à l’eau. Cette approche explicite les conditions d’accès à l’eau et leur niveau d’adéquation par rapport à la demande à partir d’études en hydraulique, agronomie, socio-économie et histoire, synthétise les causes et processus explicatifs et évalue sur un échantillon représentatif des exploitations les plus affectées les effets des contraintes d’accès à l’eau sur les performances, la viabilité socio-économique et la capacité d’adaptation de ces exploitations, en utilisant une modélisation de type multi-agent. Résultats Des pertes importantes sur l’ensemble du réseau, des prélèvement informels et des règles de d’accès inappropriés dans les périmètre irrigués sont les causes du phénomène observé. En conséquence l’ensemble des acteurs s’est accordé à définir une vision commune caractérisée par objectifs précis et chiffrés. Des actions pilotes ont été programmée qui incluent non seulement une réhabilitation raisonnée des infrastructures mais aussi une refonte de l’organisation collective de gestion du kapilaler par application du principe de subsidiarité et la transformation de certaines règles d’accès à l’eau permettant un rééquilibrage entre les différentes zones. Conclusion Les résultats montrent qu’une articulation étroite entre recherche et débats multi-acteurs, incluant des dimensions techniques, économiques et organisationnels a un réel potentiel pour sortir d’une situation a priori conflictuelle et accompagner les acteurs dans un processus de re-conciliation des préférences.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin