Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

POLYMORPHISME DES ROTIFERES BRACHIONIDAE DE TROIS PLANS D’EAU DE YAOUNDE : LE LAC MUNICIPAL, L’ETANG DE MELEN ET L’ETANG D’ EFOULAN

Congress: 2008
Author(s): Nzieleu T. J. G., Njine T., Zébazé T. S. H., Bilong Bilong. C. F., Foto M. S., Alongmo. R. K., Ebang M. D., Tuekam K. P. R.
Tous les auteurs sont de l'Université de Youndé I, Laboratoire de Biologie Générale, B.P. 812 Yaoundé, Cameroun. - Njiné Thomas et Bilong Bilong sont Professeurs - Foto Menbohan est Chargé de cours - Zébazé Togouet est assistant - Nziéleu Tchapgnouo, Alongmo Romain et Ebang Menye sont des étudiants en thèse de Doctorat Ph.D - Tuekam Kayo prépare un DEA sur la Stygobiologie

Keyword(s): Polymorphisme, Rotifères brachionidae, plan d'eau
Article: Poster:
AbstractLes Rotifères de trois milieux aquatiques eutrophes situés en région tropicale (le Lac Municipal de Yaoundé, l’étang de Melen et l’étang d’Efoulan, à Yaoundé Cameroun) ont fait l’objet d’une étude en relation avec quelque variables physico-chimiques du milieu du 14 juillet 2005 au 19 janvier 2006. Cette étude à porté sur l’identification et le déterminisme du polymorphisme de quelques espèces loriquées de la famille des Brachionidae : Brachionus calyciflorus, , B. quadridentatus, . 14 espèces de Rotifères ont été récoltées dans le Lac Municipal de Yaoundé, 16 espèces dans l’étang de Melen et 13 espèces dans l’étang d’Efoulan. Les milieux étudiés, hypereutrophes, sont exposés à une forte pression anthropique. Les déchets issus de l’activité humaine modifient fortement les caractéristiques physico-chimiques des eaux de ces plans d’eau. Les modifications ont une incidence sur les Rotifères qui peuplent ces milieux, incidence caractérisée par la faible densité mais surtout par la variation morphologique des Rotifères. Quatre morphes ont ainsi été définies chez Brachionus calyciflorus et B. quadridentatus, et trois morphes chez B. falcatus,B. rubens et B. leydigi. Ces différents morphes sont corrélés aux facteurs physico-chimique (Conductivité électrique (r=0,778 ; p=0,039), Dureté totale (r=0,956 ; p=0,001) et magnésienne (r=0,927 ; p=0,003)) et biologique (Asplanchna: le prédateur) .Les multiples variations morphologiques observées chez les Rotifères et surtout la diminution de leur densité traduisent l’hypertrophie des écosystèmes étudiés et un risque de disparition prochaine.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin