Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

Projection des ressources en eau de la Tunisie sous l’effet des changements climatiques globaux

Congress: 2008
Author(s): Roudha Gafrej Lahache(1), Gonzague Pillet (2)
R. Gafrej Lahache(1), G. Pillet (2) (1) Institut Supérieur des Sciences Biologiques Appliquées de Tunis – Résidence Rim, APT. E/2.1, Rue Gandhi, Cité El Ghazala, 2083 Ariana (Tunisie) – e-mail: r.lahache@gnet.tn (2) Universités de Fribourg et de Genèv

Keyword(s): Changements climatiques, modélisation climatique, ressources en eau, écosystèmes, emternalités.
Article: Poster:
AbstractLa connaissance à ce jour des variables hydrologiques liées aux changements climatiques fait face à des incertitudes. Toutefois, par la modélisation reposant sur des simulations par le modèle climatique HadCM3, nous avons pu déduire que les ressources en eau conventionnelles diminueront d’environ 28% à l’horizon 2030. Cette diminution sera localisée au niveau des nappes phréatiques surexploitées, celles du littoral et au niveau des nappes profondes non renouvelables. La diminution au niveau des eaux de surface sera d’environ 5% à l’horizon 2030. La confrontation des ressources et des besoins calculée en intégrant toutes les orientations stratégiques futures montre la satisfaction des besoins vers l’horizon 2030. Cependant, un simple retard dans la mise en place des stratégies déjà programmées se traduira par un déséquilibre bien avant 2030. Ainsi, la gestion des barrages intégrant les risques et les incertitudes, la mise en place effective de la réglementation sur l’eau et des différentes stratégies d’économie d’eau à toutes les échelles, joueront un rôle essentiel dans la disponibilité des eaux. Les changements climatiques se font ressentir si les techniques, les écosystèmes, les traditions, les comportements et les usages n’évoluent pas dans le sens qui permet une meilleure gestion de la ressource. Le compte de l’eau devra être élargi de manière à saisir la valeur totale de cette dernière, la gestion de la ressource par écosystème s’imposera et une attention particulière devra être accordée aux écosystèmes dont les services – ou emternalités – garantissent notre approvisionnement.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin