Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

IMPACTS DES AMENAGEMENTS HYDRO-AGRICOLES SUR LES RESSOURCES EN EAU DU DELTA DU FLEUVE SENEGAL

Congress: 2008
Author(s): Fatou Ngom Diop, Honoré Dacosta, Matar Diaw, Raymond Malou, Léonard Elie Akpo
1-Fatou Diop Ngom Département de Géologie, Faculté des Sciences et Techniques, Université Cheikh Anta Diop. Email ngom_fatoudiop@yahoo.fr, tél (221) 272 89 90 2-Raymond Malou, Département de Géologie, Faculté des Sciences et Techniques, Université Chei

Keyword(s): delta du fleuve Sénégal, infrastructures hydrauliques, nappe alluviale, inondation, salinisation des terres, végétaux envahissants
Article:
AbstractDans la recherche de voies et moyens pour faire face à la demande en eau, qui devient de plus en plus pressante du fait de la péjoration climatique, des infrastructures hydrauliques ont été édifiées dans le bassin du fleuve Sénégal. Ainsi le barrage de Diama a été construit dans le delta du fleuve avec pour vocation essentielle la lutte contre la forte remonté des eaux de mer et celui de Manantali sur le Bafing avec pour objectifs la régulation des débits du fleuve, la production hydro-électrique et l’irrigation des terres agricoles L’avènement de ces infrastructures et la mise en valeur des terres ont entraîné une forte évolution des disponibilités en eau et un bouleversement de l’environnement bio-physique et humain particulièrement dans le Delta du fleuve. L’objectif de ce travail est de déceler à l’aide d’images satellitaires et de données de terrain, les changements intervenus dans l’environnement du Delta du fleuve. L’analyse diachronique des images satellitaires du delta du fleuve a permis de noter et de quantifier l’ensemble des évolutions intervenues aux plans hydrologique et des disponibilités en eau, de la végétation, des sols et de l’habitat social. Au plan hydrologique le fonctionnement des barrages a permis une remontée de la nappe alluviale et un engorgement des terres avec pour corollaire une forte prévalence des inondations. Ceci a fortement bouleversé l’ habitat social notamment de la ville de Saint Louis qui a fait l’objet de sinistres récurrents depuis la mise en eau des barrages. Corrélativement, la forte disponibilité des eaux de surface, notamment le remplissage des bas-fonds et mares temporaires pendant l’hivernage, va entraîner la prolifération des végétaux aquatiques envahissants tel que le Tiffa, la Salvinia qui dominent l’environnement. La remonté de la nappe phréatique, antérieurement salée, va entraîner le dépôt des sels en surface et donc une salinisation des terres. Par ailleurs la régulation du débit du fleuve a modifié la dynamique fluviale et entraîné une dérive de l’embouchure vers le sud et l’ensablement des écosystèmes aquatiques, notamment le lac de Guiers et le parc de Djoudj. Cette recherche a permis de relever les grandes modifications intervenues dans le delta du fleuve Sénégal du fait de son aménagement. Les résultats pertinents auxquels elle a conduit apportent un éclairage certain sur les conséquences, à l’origine imprévisibles des infrastructures hydrauliques sur l’environnement biophysique et humain. Elle a valeur d’études d’impacts nécessaires à la bonne gestion des grands aménagements.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin