Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

L'alliance de la recherche, des entreprises et des usagers pour un pilotage des risques liés à l'eau

Author(s): L'exemple du Pôle de Compétitivité Gestion des Risques et Vulnérabilités des Territoires - perspectives en zones tropicales sèches
Congress: 2008
Author(s):
Chargé de mission Agropolis International, coordinateur du pôle de compétitivité Gestion des Risques et Vulnérabilités des Territoires pour la Région Languedoc Roussillon

Keyword(s): risque, entreprise, recherche, région méditerranéenne, zone tropicale, compétitivité
Article: Poster:
AbstractLes risques liés à l'eau peuvent, dans une première approximation, se répartir selon plusieurs type : risques causés par des phénomènes climatiques anormaux (déficit en eau, excès d'eau, précipitations solides), risques liés aux dynamiques géologiques, risques liés aux actions anthropiques (pollution maritime, des nappes phréatiques, sources et cours d'eau), risques liés à la dynamique de l'eau (érosion des bassins versants et trait de côte), risques sanitaires véhiculés par l'eau. Ils sont en relation étroite avec les évolutions des facteurs naturels et humains. Une forte mobilisation existe au niveau local, national et international pour lutter contre ces risques qui font la une des médias de façon récurrente. La gestion de ces risques est en forte évolution. Classiquement on utilise les données du passé pour générer des lois de probabilité qui sont ensuite déclinées pour la caractérisation de l'exposition à un risque. Cette démarche oublie deux fondamentaux qui est (1) que l'avenir sera identique au passé (2) qu'une loi stochastique ne s'applique que sur une grande population. Le changement climatique ne permet pas d'appliquer la première condition et la seconde ne peut s'appliquer que dans une perspective d'assurance et de solidarité mutuelle interrégionale ou internationale qui, avec un probable accroissement des risques, ne peut être économiquement viable à long terme. On s'oriente de plus en plus vers une démarche individuelle ou locale qui se traduit par l'accompagnement des gestionnaires, politiques et individus dans leur décision d'action face aux risques. Cette démarche s'inscrit à tous les étapes du cycle de gestion des risques : protection, prévision, alerte, secours et atténuation, résilience. Cette démarche demande de nouveaux outils techniques qui relèvent de la science des capteurs, des nouvelles technologies de la communication et de l'information, de l'ingénierie de la protection des biens et des personnes. Elle demande aussi la prise en compte des facteurs économiques, sociologiques, politiques, patrimoniaux et psychologiques dans la mise en œuvre de ces outils. Ceci conduit aussi au besoin d'une plus forte collaboration entre trois grands types d'acteurs : les bénéficiaires (individus, assurances et collectivités), les entreprises fournissant les technologies, et la recherche/formation les créant et les validant. C'est le rôle qui est dévolu au Pôle de compétitivité "Gestion des Risques et Vulnérabilités des Territoires" pour tous les risques naturels et technologiques et en particulier sur le risque lié à l'eau. Ce pôle est localisé dans les régions françaises Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte d'Azur qui ont un climat identique où l'eau est un facteur de risque important en terme qualitatif et quantitatif. Ces risques se retrouvent aussi sur l'ensemble du bassin méditerranéen et sont très proches de ceux des zones tropicales sèches. La communication présentera (1) le contenu de la démarche (2) quelques projets de recherche-développement labellisés par le Pôle Risques qui illustrent cette démarche en France en insistant sur les modalités de relation entre les trois principaux acteurs. (3) les perspectives que peut offrir cette démarche dans les zones du globe pouvant faire moins appel à des processus d'assurance, en prenant l'exemple du Sahel.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin