Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

Partage d’expérience entre équipes scientifiques pour l’étude des dynamiques hydrologiques appliquée à la gestion

Congress: 2008
Author(s): Pascal Kosuth(1), Nabil Eid(2), Flavie Cernesson(3), Adilson Pinheiro(4), Marie-Georges Tournoud(5), Julien Burte(6)
(1) Cemagref, UMR TETIS, Cemagref – CIRAD - ENGREF, Maison de la Télédétection, 500 rue Jean-François Breton, 34093 Montpellier, Cedex 5 France ; Tel. (33) 04 67 54 87 54 ; Fax (33) 04 76 54 87 00 ; email : pascal.kosuth@teledetection.fr; (2) Univers

Keyword(s): Hydrologie, formation, réseaux scientifiques, transfert, France, Brésil
AbstractL’amélioration de la gestion de l’eau sur les bassins versants est une priorité dans tous les pays. Les équipes de recherche ont un triple rôle dans ce domaine : (1) améliorer les connaissances sur les dynamiques hydrologiques ; (2) développer des méthodes de mesure, de représentation des bassins, de prévision des dynamiques sous différents scénarios, d’analyse et de conception de modes de gestion; (3) transférer ces méthodes vers les acteurs de la gestion. Elles ont accès à une base de connaissance internationale commune (bibliographie, réseaux scientifiques, outils, données) et mettent en œuvre des démarches comparables : acquisition de données, analyse et modélisation spatio-temporelle, étude et simulation des modes de gestion. Toutefois les conditions de mise en œuvre de ces démarches diffèrent d’un pays à l’autre par le contexte physique (climat, physiographie,…), les enjeux socio-économiques (utilisation de l’eau, modes de gestion), et les moyens disponibles. L’objectif de ce projet était de confronter et partager les méthodes et expériences d’étude de basins versants entre six équipes de recherche françaises et brésiliennes, sous l’angle des dynamiques hydrologiques et de la gestion des ressources en eau, et de faciliter les formations et transferts correspondants. Quatre bassins versants brésiliens et français aux problématiques spécifiques ont servi de base au projet : (1) un bassin péri-urbain (rio Descoberto, Brasilia DF) lieu de conflits entre agriculture et alimentation en eau urbaine ; (2) un bassin agricole (rio Itajaí, Santa Catarina) aux enjeux de maîtrise de la qualité de l’eau et des crues ; (3) un bassin semi-aride (rio Banabuiu, Ceará) où les aquifères alluviaux superficiels peuvent contribuer à améliorer l’alimentation en eau des populations ; (4) un bassin karstique (Vène, Languedoc-Roussillon) où les pressions de pollution agricole, urbaine et domestique sont préjudiciables au milieu récepteur (étang de Thau) et aux activités s’y déroulant (ostréiculture, pêche, loisirs). Après une concertation sur les démarches et leurs phases (acquisition de données, utilisation de la télédétection et des SIG, analyse et modélisation spatio-temporelle, étude et simulation des modes de gestion), les équipes ont mis en œuvre l’étude de leurs bassins respectifs. Chaque phase a fait l’objet d’échanges et de transferts d’expérience, rendus possibles par des missions entre 2004 et 2007, ainsi que de publications et présentations communes à Congrès. Les transferts d’expérience ont porté sur l’ échantillonnage spatial et temporel (qualité des eaux), l’analyse spatiale (SIG et traitement de MNT), la télédétection (identification des aquifères, de l’occupation des sols, …), la modélisation hydrologique spatialisée (SWAT, HEC- HMS, PEGASE ; modélisation des aquifères ;…), les modes de gestion (gouvernance des bassins ; gestion des conflits ; cadres juridiques). Au-delà de ces composantes méthodologiques, le projet a conduit les équipes à formaliser leurs démarches d’ensemble, leur a permis de les confronter et de s’en inspirer mutuellement, renforçant le cadre méthodologique commun. La collaboration d’équipes de recherche autour d’études hydrologiques et de gestion de ressources en eau menées sur différents bassins dans des contextes variés est un moyen efficace d’ échange et d’appropriation d’outils, méthodes et démarches. Elle exige une implication des équipes dans la durée et la garantie de moyens d’échanges (missions, visites, séjours longs, formations).
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin