Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

BILAN GEOPHYSIQUE DES RESSOURCES EN EAU DU SOCLE SOUS CLIMATS MEDITERRANEENS ET ARIDES.

Congress: 2008
Author(s): Jean Pierre Mercury


Keyword(s): ressources en eau, socle, géophysique, VLF
Article:
AbstractEn zone de socle les ressources en eau potable viennent des nappes alluviales liées aux cours d’eau ou bien des fractures du socle. L’évolution actuelle vers plus d’aridité rend moins exploitables les ressources en eau superficielles . La prospection géophysique par méthode VLF permet la recherche d’eau dans les socles granitiques ou métamorphiques. Cette communication tire le bilan de 10 ans de prospection géophysique VLF dans des socles en Corse, pour le climat méditerranéen et au Maroc dans la région de Taffraoute au climat semi aride. Les résultats présentés sont des exemples représentatifs des campagnes réalisées en Corse et au Maroc. En Corse qui dispose d’un climat méditerranéen, Il est difficile d’alimenter les populations autrement que par des forages dans le socle granitique de cette région, car il y a peu de vraies nappes alluviales et la demande, surtout en été, est très forte La campagne VLF appuyée sur une bonne connaissance de la géologie a permis d’atteindre un degré de fiabilité de plus de 90% si on considère uniquement la présence ou l’absence d’eau, dans des microrégions très différentes. La région de Taffraoute est située dans un bassin de la chaîne de l’Anti Atlas qui comporte de grands complexes granitiques et volcaniques, les ressources en eau sont faibles, la prospection des grandes fractures par méthode VLF a permis un inventaire complet des ressources en eau potable pour l’objectif d’au moins un forage d’ eau potable par village. De nombreuses minéralisations en sulfures rendent souvent l’eau non potable, l’eau peut être souvent saumâtre donc pas potable le VLF permet de repérer ces zones. Dans le socle granitique du sud de la Corse, la campagne VLF appuyée sur une bonne connaissance de la géologie a permis d’atteindre un degré de fiabilité de plus de 90% si on considère uniquement la présence d’eau. En altitude, région plus arrosée la campagne VLF a donné lieu à 3 forages réussis dont le débit va de 1.5 m3/h à 5 m3/h ; le second exemple dans une région assez aride du sud de la Corse, une fracture contenant une ressource a été repérée par VLF et le forage a suivi immédiatement, le débit malgré deux ans de sécheresse a été établi à plus de 2.5 m3/h. Dans la région de Taffraoute 10 villages ont été prospectés, sur ces 10 villages 7 zones ont été identifiées comme potentiellement productives. Les forages ont donné des débits de 1.5 m3/h à 7.5 m3/h, le pourcentage de la campagne a été de 95% quand à la présence d’eau. La fiabilité a été de 100% quand au problème des minéralisations rendant l’eau non potable et de l’eau saumâtre La méthode VLF est un outil très utile de prospection d’eau dans les socles avec un grand degré de fiabilité, en Corse de 2000 à 2007 seul 1 forage a donné un indice VLF et est resté sec sur plus de 20 forages ordonnés. La méthode VLF est en plus facile à mettre en œuvre et d’un coût abordable.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin