Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

Fonctionnement hydrique d’un sol cultivé sous serre à l’aide d’une sonde à neutrons : évolution en fonction des fluctuations climatiques

Congress: 2008
Author(s): auteur 1,N. HASSINI, auteur 2, M. ABBOU2, auteur 3, B. ABDERRAHMANI , et auteur 4, K. GUENACHI1 ,
auteur 1, Laboratoire RITE, Université d’Es-Sénia, BP 1524 Oran algérie. email : hassininour@yahoo.com auteur 2, Département D’ Agronomie, Université de Mostaganem. email : belaidader@gmail.com auteur 3,Institut Hydrométéorologique de Formation et de Rec

Keyword(s): consommation hydrique, serre, sonde a neutrons, fluctuations climatiques
AbstractLe contexte actuel est caractérisé par l’exiguïté des ressources hydriques, l’ expansion démographique, la nécessité d’accroître et d’améliorer la production agricole : pour toutes ces raisons l’ eau est devenu l’élément naturel le plus précieux en Algérie. Les surfaces irriguées sont en continuelle expansion, il devient, alors, nécessaire de mieux choisir les systèmes de culture, les conduites d’arrosage et les espèces végétales adaptées pour optimiser les apports d’eau. Pour cela, il faut connaître de manière approfondie les besoins en eau des cultures, et leurs modalités de consommation. L’humidimètre à neutrons est un outil relativement bien adapté pour le contrôle permanent des réserves hydriques du sol qui évoluent en fonction du développement racinaire et de l’environnement climatique. L’expérimentation conduite à l’office national de la météorologie (ONM) d’Oran depuis 2002, s’insère dans un projet de recherche visant d’une part à évaluer l’aptitude des mesures ponctuelles réalisées à l’aide de la sonde à neutrons, à caractériser le comportement hydrique d’un sol cultivé et d’autre part à évaluer la sensibilité d’une culture à un rationnement hydrique en prolongeant l’intervalle entre arrosages durant la période de la floraison nouaison ou en variant la dose d’arrosage le long du cycle végétatif de la culture, tout en maintenant une fréquence d’arrosage constante. La présente contribution porte sur des essais réalisés sur le poivron d’Espagne et le melon cantalou cultivés sous serre et irrigués à la raie. L’objectif recherché est de déterminer, grâce à la réalisation périodique des bilans hydriques, la profondeur de l’activité racinaire et l’évolution de la consommation hydrique le long du cycle végétatif.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin