Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

ÉTUDE DES INONDATIONS PAR DÉBORDEMENT DE RÉSEAU DANS LES MILIEUX DÉFAVORISÉS D’ABIDJAN; CÔTE D’IVOIRE

Author(s): ÉTUDE DES INONDATIONS PAR DÉBORDEMENT DE RÉSEAU DANS LES MILIEUX DÉFAVORISÉS D’ABIDJAN; CÔTE D’ IVOIRE
Congress: 2008
Author(s): Kouassi Dongo, Guéladio Cissé, Jean Biémi
Dongo Kouassi*,**, Cissé Guéladio*,Biémi Jean** *Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d'Ivoire (CSRS), 01 B.P. 1303 Abidjan 01 (RCI) ; tél. : (225) 23-472-790 ; fax : (225) 23-451-211 ; kouassi.dongo@csrs.ci ; gueladio.cisse@csrs.ci **L

Keyword(s): Abidjan, inondation par débordement de réseau, quartiers précaires, vulnérabilité à l’ inondation
Article:
AbstractIntroduction. Les effets d’un envahissement par l’eau sont particulièrement ressentis en milieu urbain à cause des modifications des processus hydrologiques et des conditions d’écoulement induites par l’urbanisation. L’existence d’hétérogénéité à de nombreuses échelles caractérisant les sols urbains, influe sur le risque d’inondation car gouverne la capacité des couches à favoriser les écoulements et la stagnation de l’eau. A Abidjan, 6quartiers précaires caractérisés par une urbanisation anarchique et incontrôlée (Doukouré, Gbinta, Mami Faitai, Niangon Continu, Yamoussoukro, Yaoséhi) ont été répertoriés le long d’un canal d’évacuation des eaux. Le risque d’inondation est accru dans ces quartiers du fait du manque d’infrastructures d’ assainissement associé à des pluies particulièrement violentes dans la région. Plusieurs cas d’inondations par débordement de réseau sont enregistrés chaque année dans ces quartiers surtout pendant la saison pluvieuse. Objectifs. Le présent travail vise à mettre au point un modèle hydraulique permettant d’apprécier la vulnérabilité de 6 quartiers précaires à l’inondation par débordement de réseau en vue des prises de mesures adéquates en cas de situation de crise. Méthodes. L’approche développée a intéressé : i°) un sondage statistique qui utilise une image Quickbird à haute résolution spatiale (0,6 m au sol) et basé sur la relation de l’inégalité de Bienaymé Tchebychev, visant à analyser la transmissivité (perméabilité) des quartiers précaires ; ii°) une application de la loi de Darcy, visant à ressortir la stockabilité des quartiers précaires par la mesure de l’infiltration spécifique de chaque quartier. L’intégration des informations issues du sondage statistique d’une part, et de la mesure de la perméabilité spécifique des couches superficielles d’autre part, a permis d’effectuer une analyse combinatoire et multicritères. Cette investigation a abouti à une classification supervisée de la vulnérabilité à l’inondation par débordement de réseau des quartiers précaires. Résultats. L’étude du sondage statistique a permis de mettre en évidence l’espace horizontale utilisable par les écoulements et de classer les quartiers précaires selon leur degré de sensibilité à l’ inondation par débordement de réseau. L’analyse de la perméabilité hydraulique spécifique de ces quartiers par la loi de Darcy révèle des formations sableuses dans les quartiers de Doukouré (k=1,76.10-4 m.s-2) et Yaoséhi (1,24.10-4 m.s-2). Les quartiers Mami Faitai (k=7,71.10-5 m.s-2), Yamoussoukro (k=5,21.10-5 m.s-2) et Niangon Continu (k=6,03.10-5 m.s-2), reposent sur des couches de sables latéritiques. Seul le quartier Gbinta (k=7,96.10-6 m.s-2) se trouve sur des argiles bariolées. En considérant l’échelle lithologique des formations rencontrées, il a été possible de classer les quartiers selon un gradient de perméabilité permettant de juger de leur capacité à stocker l’eau et d’être susceptible ainsi de favoriser l’inondation. La classification supervisée indique, en cas de situation de crise d’inondation, deux cas de figure: d’un côté les quartiers de Doukouré, Yaoséhi et Yamoussoukro affichent une faible vulnérabilité et de l’autre, les quartiers de Niangon Continu, Gbinta et Mami Faitai affichent une forte vulnérabilité. Conclusion. Les résultats de cette étude orientent les choix pour les prises de mesures de prévention adaptées, en situation de crises d’inondation, dans ces 06 quartiers précaires de la commune de Yopougon. Elle contribue ainsi au processus d’atténuation des risques d’inondation en milieux défavorisés d’Abidjan.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin