Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

Modification véfaste de l'état des ressources en eau, un défi pour les sociétés humaines.

Congress: 2008
Author(s): André MOUNDZELO, Alpha MASALA.
Auteur : André MOUNDZELO Docteur en Biologie Bp : 13096 Brazzaville Congo Tel : 00242 516 97 78 Fax : 08 21 90 61 96 Email: andre_luzze@yahoo.fr Coauteur : Alpha MASALA Ingénieur en Hydrologie 12, Rue Massengo (Mfilou) Brazzaville Congo Tel :

Keyword(s): climat, modification, réssource, biosphère, incidence, état, gestion, intégration information communication
AbstractPrésentation au XIII ème Congrès Mondial de l’Eau Titre : modification néfaste de l’état des ressources en eau, un défi pour les sociétés humaines. Mode de présentation préconisé : oral Auteur : André MOUNDZELO Bp : 13096 Brazzaville Congo Tel : 00242 516 97 78 Fax : 08 21 90 61 96 Email: andre_luzze@yahoo.fr Coauteur : Alpha MASALA 12, Rue Massengo (Mfilou) Brazzaville Congo Tel : 574 04 68 Fax : 08 21 90 61 96 Email : brique_ma@yahoo.fr RESUME Introduction L’activité humaine très croissante à l’échelle planétaire, se traduit par la perturbation de l’environnement global. Le changement climatique en est l’une des conséquences et influe considérablement sur les ressources en eaux. Le contexte actuel fait état d’une fonte généralisée des glaciers à travers la planète, de la montée du niveau de la mer, la perturbation des précipitations, l’érosion de la biodiversité, les inondations, la pollution des eaux souterraines et l’ apparition atypique de certaines maladies. D’autre part, l’action anthropique et les phénomènes naturels ont également des conséquences énormes sur les ressources en eau. En outre, l’utilisation des ressources en eau est très inéquitable à travers le monde et la majeure partie des sociétés reste sous informée sur la gestion et l’état actuel des ressources en eau. Objectifs L’objectif principal de la communication au XIII ème Congrès Mondial de l’Eau est : la prise en compte par les sociétés humaines de l’impact du changement climatique sur les ressources eau et inversement des tendances actuelles. Objectifs globaux : - assurer une gestion intégrée des ressources en eau ; - assurer une utilisation équitable ; - appliquer et renforcer les dispositions législatives relatives à l’eau ; - redynamiser les synergies existantes dans le domaine de l’eau ; - accroître l’aide au développement dans les pays du Sud ; - favoriser le transfère de technologies ; - renforcer les capacités institutionnelles ; - soutenir la recherche scientifique ; - assurer une communication permanente ; - réduire l’ impact de l’action anthropique ; - résoudre les questions relatives à la sécurité de l’eau ; - redynamiser les mécanismes de contrôle ; - mesurer l’impact de l’action anthropique et des phénomènes naturels ; - impliquer les communautés dans la gestion des ressources en eau ; - utiliser les technologies de l’information et de la communication comme atout pour la vulgarisation de l’information ; - impliquer les sociétés civiles dans la prise en compte et la connaissance des tendances actuelles. - favoriser le transfert de technologies. Méthodes applicables Les options prises en compte pour atteindre ces objectifs sont : - la coopération ; - la bonne gouvernance ; - la planification ; - la mobilisation des ressources ; - la communication ; - la participation des communautés ; - les échanges scientifiques. Résultats La réalisation des objectifs à travers les méthodes ci-dessus, permettra d’obtenir les résultats suivants : - la réduction des obstructions sur les ressources en eau ; - la gestion intégrée des ressources en eau ; - le contrôle efficace de l’état de l’ environnement global et des ressources en eau ; - la réduction d’émissions des substances nocives sur l’ environnement ; - la réduction de la pollution des eaux souterraines ; - résolution des questions relatives à la sécurité de l’eau ; - la régulation du climat ; - maîtrise de l’impact de l’action anthropique et des phénomènes naturels ; - l’équité dans l’utilisation des ressources ; - prise en compte de l’impact du changement climatique ; - inversion des tendances actuelles. Conclusion Le changement climatique est un défi planétaire ; l’ homme étant le principal responsable du préjudice commis sur l’environnement, il détient également des atouts nécessaires pour l’impliquer de façon optimale, en vue d’inverser les tendances actuelles et assurer les besoins des générations présentes et futures.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin