Congress Resources: Papers, posters and presentations

< Return to abstract list

Quelles réformes institutionnelles pour une meilleure efficience de l'eau en agriculture afin d'atteindre les OMD?

Congress: 2008
Author(s): Philippe Guettier
Le PFE est une plateforme des acteurs français du secteur de l'eau intervenant à l'international. La communication sera réalisée par l'Office International de l'Eau, membre du PFE Pour toute information: www.eau-international-france.fr

Keyword(s): Gestion intégrée des ressources en eau, réformes institutionnelles, eau agricole, adaptation au changement climatique, sécurité alimentaire, efficience
AbstractRépondre aux impératifs de sécurité alimentaire et de lutte contre la pauvreté, dans un contexte de gestion multi usage de l’eau, tout en protégeant les ressources naturelles et en anticipant l’adaptation au changement climatique, tel est le défi d’une gestion durable de l’eau pour l’agriculture. Alors que l’agriculture à l’échelle planétaire représente dors et déjà 70 % des prélèvements en eau douce, les estimations tendent à montrer que pour répondre à la croissance démographique et réduire la faim dans le monde, le besoin en eau entrant dans le cycle de production agricole devrait pratiquement doubler d’ici 2050, la surface cultivée devant s’accroître dans le même temps de 10 %. La nécessaire augmentation de la productivité agricole devra passer par une meilleure efficience de l’eau pour l’agriculture, en système irrigué comme en agriculture pluviale, et par une maîtrise des pollutions engendrée par la production agricole afin de maintenir ou améliorer durablement la qualité de la ressource. Cet objectif ne peut être atteint à l’échelle d’un pays, d’une région ou d’un bassin que si les conditions institutionnelles favorables à une gestion durable de l’eau pour l’agriculture sont mises en place dans le périmètre considéré. L’OIEau, sur la base de l’expérience française (succès et échecs) et des acquisitions à travers son réseau et ses activités internationales propose de faire le point sur les nécessaires réformes institutionnelles, législatives et organisationnelles ainsi qu’en termes de développement de capacités et compétences que les pays doivent engager pour atteindre cet objectif. Objectif : L’objectif général est de contribuer aux réflexions sur le développement de la production agricole au sein d’une approche de Gestion Intégrée de la Ressource en Eau. Il s’agira plus précisément de définir des orientations et recommandations pratiques sur la gestion de la ressource en eau utilisée dans le secteur agricole, les réformes institutionnelles et législatives nécessaires au niveau national comme au niveau local, les besoins en renforcement de capacités des acteurs pour la prise en compte des nouvelles contraintes. Méthode : La session se déroulera en trois phases : - présentations orientées sur des questionnements ou des études de cas - débat - table ronde pour atteindre un consensus sur les orientations/recommandations. Résultats attendus : Hormis le développement des capacités personnelles des participants, le principal résultat immédiat sera la production d’un guide sur les conditions d’une gestion efficiente de l’eau en agriculture, établi à la suite de la conférence. Ce document devrait non seulement reprendre les conclusions de la session mais aussi intégrer les connaissances du moment sur le sujet émanent des organisations internationales spécialisées.
© 2011 IWRA - International Water Resources Association office@iwra.org - http://www.iwra.org - Admin